Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 11:00

 

Comment peut-on « préserver l’environnement », sachant que l’homme en fait partie intégrante et qu’il ne cesse depuis la préhistoire d’agir sur son environnement ?


Ne s’agit-il pas plutôt d’en limiter son impact, en évitant d’une part de nuire aux autres formes de vie présentes sur le globe (certaines sont en voie de disparition rapide !) et d’autre part en laissant à la nature le temps de reconstituer les ressources dont nous avons besoin pour vivre ? Ce sont les conditions pour assurer à nos enfants et à nos descendants une planète toujours accueillante et tout simplement vivable.


De nombreuses études validées scientifiquement attestent la dégradation rapide de la planète, de sa biodiversité et des équilibres physiques et biologiques. En l’espace de quelques décennies, les hypothèses alarmistes étouffées sous le poids des polémiques, sont devenues aujourd’hui certitudes acceptées par l’ensemble des experts et scientifiques indépendants.

 

Mais si aujourd’hui l’homme admet mieux son influence catastrophique sur les équilibres de la planète et indirectement sur sa propre santé, il a bien du mal à modifier son comportement individuel et collectif.

Ici encore, l’égoïsme prime, tant à l’échelle de l’individu qu’à celle de la nation, mais aussi entre les générations.

Les problèmes environnementaux que nous avons à subir ne sont-ils pas la conséquence de décisions politiques prises (ou de décisions non prises) quelques décennies auparavant ?

N’a-t-on pas vu des « états voyous » (à commencer par les Etats-Unis) nier la nécessité d’un changement de mode de vie, cédant ainsi à la « religion absolue de la croissance économique » et aux pressions financières ?

Ainsi, l’état de notre environnement actuel est l’héritage des deux ou trois générations précédentes, et les enfants qui naissent aujourd’hui devront affronter dans 20, 30 ou 50 ans les conséquences de nos comportements actuels.

 

On ne peut cependant aborder cette question de l’épuisement ou de la reconstitution des ressources naturelles sans aborder la question de notre propre démographie.

SOMMAIRE DES ARTICLES à venir:

Partager cet article

Repost 0
Published by yl74 - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

Simon 28/01/2009 16:48

Bravo pour votre blog et merci d'intégrer notre "jeune" communauté. Excellente continuation. A bientôt de partager et de s'informer. Je mettrai votre blog dans ma prochaine BT.
Simon

Présentation

  • : Citoyens à nous d'agir
  • Citoyens à nous d'agir
  • : Tout ne va pas bien sur la planète, certes, mais que puis-je faire, moi simple citoyen ? D'abord, analyser un peu pour me faire une opinion, puis choisir un moyen d'agir... car il y en a ! Vous verrez que la simple conscience du pouvoir de changer même modestement les choses rend optimiste ! L'espoir est là et le bonheur n'est pas si loin...!
  • Contact

Recherche

Accès Articles Par Catégories