Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 11:06
Si l’on trouve logique de doser le taux de remboursement des médicaments en fonction de leur efficacité, ne serait-il pas également logique de promouvoir des modes de vies permettant de nous mettre à l’abri d’un certain nombre de maladies chroniques ?

Par exemple, le financement jusqu'à la gratuité totale pour le pratiquant d’activités sportives douces (telles que le yoga, la natation…) n’irait il pas dans le sens d’une diminution spontanée de nombreuses maladies (cardiovasculaires, psychologiques...) liées à une hygiène de vie médiocre...?

 

Ne serait-il pas également logique de taxer différemment les produits alimentaires en fonction de leur contribution à une alimentation équilibrée ? Ainsi, les sodas trop sucrés, les barres « coupe faims », les plats industriels salés, les charcuteries trop grasses et salées, ne devraient-ils pas être logiquement plus taxés que les fruits légumes et autres céréales ?...

Ne serait-ce pas là une composante importante d’une politique de prévention efficace ?

 

Par ailleurs, ne peut-on pas « facilement » développer la prévention au travers des cours de sciences naturelles , dès la primaire et bien sûr au collège, à l’âge où les mauvaises habitudes alimentaires ne sont pas encore trop profondément installées ? Ce qui est fait aujourd’hui en la matière n’est-il pas trop modeste ?

 

Afin de toucher l'ensemble de la population, pourquoi ne pas «réquisitionner » 5mn par jour dans tous les médias audiovisuels au profit de la prévention, pour faire (un peu) contrepoids à la colossale force de frappe publicitaire des industriels de la « malbouffe »?

 Ne serait-ce pas plus efficace que les discrètes mentions obligatoires du type « à consommer avec modération »  ou « pour votre santé, faites du sport… » ?

 

Enfin, la médecine reconnaît de plus en plus l'influence de l'activité sociale des individus sur leur propre santé. Dans le même temps, nous constatons que la France est le plus gros consommateur de psychotropes, et que c'est aussi (les français eux même le disent) un pays ou l'individualisme est poussé très loin…

N’y a t il pas là une piste trop longtemps négligée ? La santé ne passerait-elle pas aussi par une plus grande ouverture aux autres, un peu plus d'altruisme ?

Et de façon réciproque, une meilleure hygiène de vie (au sens le plus large qui soit), en faisant tomber quantités de maladies « modernes », ne nous permettrait-elle pas de libérer de l’énergie au profit « des autres », ceux qui en on le plus besoin… ?
SOMMAIRE DES ARTICLES A VENIR:

Partager cet article

Repost 0
Published by yl74 - dans Santé
commenter cet article

commentaires

bria 14/04/2009 16:12

Au risque de vous decevoir
Certains font des excès et d'autres sont en carences
Pourquoi cibler davantage une partie de la population plutot qu'une autre ? ...
Oui je sais je joue mon chieur de service mais le plus simple serait encore l'éducation et non pas un assistanat qui nous enléve jour apres jour notre liberté
Tout le monde n'a pas les memes moyens ou les meme besoins ou alors de temps pour preparer un repas équilibré.
Je suppose que beaucoups sont comme moi, manger afin de taire un estomac qui sait se faire écouter mais n'a aucune idée sur le nombres de calories a ne pas dépasser ou l'inverse a ingurgiter avant l'effort ^^

bria 14/04/2009 14:47

J'avoue que ca me fait sourire ce sujet ^^
Prevention c'est Taxer c'est ca ?
Je pense plutot a une éducation plutôt, non !!!
En effet la mal nutrition apporte l'obésite et pas seulement chez les jeunes tout comme des repas à horaires décalés ou ces Fast food riches en graisses, vous ne croyez pas non plus que dans certaines familles la nourriture peux exploser le quotat de calories ..
Celui qui souhaite faire cette taxe aura aussi a faire sur le sucre (diabete) beurre (Cholesterol) et aussi sur la viande tant qu'a faire ^^
Sans comptez ceux qui se bougent ou reste assis a longueur de temps devant la télé ou le PC ou lieu de s'aérer ou de s'épanouir dans un sport
Tres mauvaise idée cette taxe, d'ailleurs sur ces produits on la paye déjà, la TVA sans est bien une, nan !!! ....

yl74 14/04/2009 15:07


En effet, vous avez bien raison, je ne crois pas que la prévention puisse se résumer à la seule taxation de produits "nocifs".
Il est indispensable de faire contrepoids au rouleau compresseur du marketing industriel qui pèse quelques milliards d'euros par an rien qu'en messages publicitaires pour vendre des produits trop
sucrés, trop gras, trop salés ou "trop tout à la fois...".
En regard, les  messages préventifs des ministères de la santé ne pèsent que quelques millions par an soit mille fois moins.
Surtaxer ces produits ne serait qu'un moyen d'orienter les industriels vers la production de produits plus sains tout en dégageant un budget supplémentaire pour diffuser des messages de prévention
via les écoles et les médias.


Présentation

  • : Citoyens à nous d'agir
  • Citoyens à nous d'agir
  • : Tout ne va pas bien sur la planète, certes, mais que puis-je faire, moi simple citoyen ? D'abord, analyser un peu pour me faire une opinion, puis choisir un moyen d'agir... car il y en a ! Vous verrez que la simple conscience du pouvoir de changer même modestement les choses rend optimiste ! L'espoir est là et le bonheur n'est pas si loin...!
  • Contact

Recherche

Accès Articles Par Catégories