Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 11:20

Nous devons admettre que la population française, européenne et un jour mondiale est vieillissante (ce sera une des conséquences de l’inévitable stagnation de la croissance démographique à terme), et que les progrès de la médecine s'accompagnent d'outils performants mais coûteux.

Le budget de la santé va donc prendre une part croissante dans le budget total de la nation. De ce fait, ne doit-il pas faire l’objet de plus de transparence ?

 

En France, 5% des malades utilisent environ 60% du budget de l'assurance maladie soit 20 000 € chacun par an.

Comment sont utilisés ces 60 % ? A qui sont consacrés les 40 % restants ?

Combien de citoyens parmi nous peuvent répondre même grossièrement à ces questions ?

Serions nous incapables d’avoir une opinion sur la question ?

Pourtant, citoyens, futurs patients (un jour ou l’autre) et contribuables, nous sommes triplement concernés, et le serons de plus en plus.

 

N'y a-t-il pas à se poser publiquement et régulièrement la question de la répartition  des ressources entre médecine ambulatoire, parfois de confort, et pathologies lourdes , qui un jour ou l'autre concernera probablement chacun d'entre nous ?

De même, la médecine « courante » doit-elle se contenter de « restes du budget » ?

Qu’en est-il de la qualité de service ? Est-elle en progression ou en régression ?

 

Ces questions ne devraient-elles pas être publiques et non seulement confiées à une discrète voire obscure « direction administrative de la santé » du pays ?



Un rapport d’activité qualitatif et quantitatif, accessible à tout citoyen ne devrait-il pas être publié chaque année, plutôt qu’une désespérante et simple évaluation chiffrée du déficit de l’assurance maladie ?


 

MAIS QUE PUIS-JE FAIRE, moi, simple citoyen ?

Partager cet article

Repost 0
Published by yl74 - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Citoyens à nous d'agir
  • Citoyens à nous d'agir
  • : Tout ne va pas bien sur la planète, certes, mais que puis-je faire, moi simple citoyen ? D'abord, analyser un peu pour me faire une opinion, puis choisir un moyen d'agir... car il y en a ! Vous verrez que la simple conscience du pouvoir de changer même modestement les choses rend optimiste ! L'espoir est là et le bonheur n'est pas si loin...!
  • Contact

Recherche

Accès Articles Par Catégories