Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 11:55
Si nous, européens, ne prenons pas conscience que la puissance extrême mais relative des grandes puissances (on voit en ce moment combien les Etats-Unis montrent la fragilité de leur « hyper puissance »…) provient avant tout de nos propres faiblesses, de notre inaptitude à nous fédérer autour de valeurs humaines communes et à promouvoir ces valeurs, de notre ancrage psychologique dans le passé (accentuant encore la perception de nos différences ), nous continuerons à subir avec aigreur la politique égocentrée de ces géants ( et ses conséquences sur les plans écologique, économique, géopolitiques, culturels…).

 De fait, on voit bien comment leur puissance économique, puis militaire, leur permet d'influer sur le cours de l'histoire de zones du monde, en leur faveur (derrière un discours justificateur tantôt basé sur la liberté, tantôt arguant de la souffrance des peuples ou des risques terroristes…).

 La Chine qui est en train de devenir une autre grande puissance (grâce à leurs exportations dans nos pays , et à une croissance économique proche de 10 % ces dernières années...) commence à s’imposer dans d'autres régions du monde, dans un esprit autre que l'esprit humaniste qui guide majoritairement les principaux pays d'Europe. On le sait, la Chine est loin d’être une démocratie, et comme on le voit au Tibet ou en périphérie des JO de 2008, elle est encore loin d’en prendre le chemin…
Après avoir développé un certain « anti-américanisme », allons nous développer un «anti-Chine» ? Il semble que les croisades anti- « axe du mal » et « anti-américaine » présentent quelques similitudes... Quelque soient nos opinions, nous devons prendre garde à ne pas substituer une croisade à une autre.

 Toutefois, sans chercher nous même à imposer notre vision du monde, nous avons intérêt à prendre conscience que l'équilibre du monde en guerre, comme en temps de paix, résulte d'un rapport de forces entres différents pôles. Nous pouvons espérer que ces rapports de force soient dans le futur de plus en plus pacifiques et respectueux de la démocratie et de l'humain, mais nous aurons besoin de quelques générations pour que « notre majorité égoïste » cède la place à « une majorité humaniste », pour que nous intégrions au plus profond de nous même que tous les hommes et leurs descendants sont bien «condamnés » à un sort commun.

Dans l'intérêt de nos enfants que nous souhaitons voir grandir dans le respect de ces valeurs, et quoique que cela semble bien loin de nos préoccupations de vie locales et quotidiennes, nous devons constituer une puissance pour soutenir nos idées humanistes, c’est à dire dans l’état actuel de la planète, un « pôle européen politique, économique et…militaire ? significatif », au service d’une Europe humaniste, et d’un monde plus humain...

Il me semble que ce pôle n’existera un jour que si nous citoyens d’Europe l’appelons réellement de nos voeux… Ne laissons pas une Chine totalitariste (par exemple) avoir plus d’influence sur le monde qu’une Europe humaniste et démocratique.

Partager cet article

Repost 0
Published by yl74 - dans International
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Citoyens à nous d'agir
  • Citoyens à nous d'agir
  • : Tout ne va pas bien sur la planète, certes, mais que puis-je faire, moi simple citoyen ? D'abord, analyser un peu pour me faire une opinion, puis choisir un moyen d'agir... car il y en a ! Vous verrez que la simple conscience du pouvoir de changer même modestement les choses rend optimiste ! L'espoir est là et le bonheur n'est pas si loin...!
  • Contact

Recherche

Accès Articles Par Catégories